Les rats de Monsieur Chat

IMG_lesratsdemonsieurchat1.jpg       Chapitre 1Aide aux devoirs

 

Monsieur chat est un grand chat roux. Son meilleur copain s’appelle Julien. Monsieur Chat et Julien sont nés le même jour, à la même heure. Pour cette raison, les deux amis se comprennent parfaitement. Comme chaque soir, après l’école, Monsieur Chat vient aux nouvelles. Il saute sur le bureau, frotte sa tête contre la joue de Julien. Julien ne réagit pas. Le garçon contemple d’un œil sombre son cahier de texte. Monsieur Chat s’assoit pile-poil sur la page du mardi et demande : – Tu as beaucoup de devoirs? – Je ne sais pas par où commencer, soupire Julien. Je dois apprendre une poésie, résoudre un problème de math… – La maîtresse est sans pitié, se lamente Monsieur Chat. Donner tant de devoirs après une si longue journée d’école! Madame Pocton exagère! laisse-moi t’aider. – Et comment pourrais-tu m’aider? marmonne Julien. Monsieur Chat explique : – On pense souvent que les chats sont seulement bons à attraper les rats. Mais j’ai bien d’autres talents. Par exemple, je suis très doué en mathématiques! partageons le travail: je m’occupe du problème et pendant ce temps, tu apprends la poésie. Monsieur Chat s’applique. Parfois, on l’entend réfléchir tout haut: – Voyons… dix poules… sept œufs par poule et par semaine…au bout d’un mois, la fermière aura récolté… des œufs pourris! Cette femme est inconsciente! On n’attend pas un mois pour ramasser des œufs… Le lendemain, la correction du problème est catastrophique. Monsieur Chat a commis des erreurs partout. Mais Julien a d’autres soucis que les mathématiques. Et la récréation ne le détourne pas de ses idées noires, au contraire!  Aujourd’hui, Julien traîne seul dans la cour. Depuis que Saïd ne joue plus avec lui, la récréation est devenue à peine plus drôle qu’un contrôle de grammaire. Saïd était un bon copain, jusqu’au jour où il est tombé amoureux d’Océane. Les tourtereaux passent désormais tout leur temps ensemble. Julien se sent trahi. Il ne comprend pas. Être amoureux, c’est un truc de grand…Océane lui a volé Saïd! Océane est bête comme toutes les filles! Et surtout, Océane fait partie de la bande à Caroline, autrement dit : la bande des chipies. Les filles! Encore un détail qui vous gâche la vie! Caroline et ses copines se moquent sans arrêt de Julien. Elles le provoquent. En plus, elles rient bêtement. Après la récréation, Madame Pocton dit : – Sortez vos cahiers de poésie, nous allons réciter. Évidemment, elle n’oublie pas d’interroger Julien. Julien se lève. Il ouvre la bouche… et pendant de longues secondes reste la bouche ouverte. Aucun mot ne vient. Ça lui donne l’air idiot. Des élèves chuchotent dans son dos. – Caroline! tais-toi ! gronde la maîtresse. Elle pose à nouveau son regard sur Julien qui se ratatine sur place. La maîtresse gribouille quelque chose dans son grand cahier. Julien entend presque le scratch-scratch du stylo rouge. – Assieds toi! Ordonne-t-elle. Je n’ai pas de temps à perdre. Et cesse de gober les mouches. Dans la classe, garçons et filles étouffent de petits rires. Résigné, Julien obéit. Il est habitué. Madame Pocton s’impatiente souvent car il ne comprend rien à la poésie, ni aux problèmes de math. Il n’a jamais vraiment essayé de comprendre. En réalité, Julien déteste l’école.

……

IMG_lesratsdemonsieurchat2.jpg

      Chapitre 2: Le plan de Monsieur Chat

 

Quand julien rentre à la maison, Monsieur Chat veut savoir comment s’est passé la journée. – Comme d’habitude, marmonne Julien. – La maîtresse t’a fait des misères? s’inquiète Monsieur Chat. – La maîtresse est une sorcière! déclare sombrement Julien. Monsieur Chat agite sa longue queue. – Je devrais peut-être rencontrer Madame Pocton. Je lui parlerais. Je lui expliquerais combien tu es malheureux à l’école… Julien secoue la tête. – Elle ne comprend pas le langage des chats. Monsieur Chat réfléchit. Soudain une idée lumineuse lui vient : – Et si on faisait une bonne farce à la maîtresse! – Tu as un plan? demande Julien. – Pour commencer, j’ai des relations, répond Monsieur Chat. Je connais deux ou trois professionnels de la farce qui nous aideront volontiers. Monsieur Chat prend des grands airs. Ce qui amuse beaucoup son ami. – Tu m’impressionnes! Et comment s’appellent ces farceurs professionnels? Monsieur Chat énonce : – Gustave, Totor… enfin… des noms de rats… – Tes copains sont des rats? s’étonne Julien. – Mais parfaitement! je suis un chat très spécial, moi! se vante Monsieur Chat. Je ne perds pas mon temps à chasser de pauvres petits rongeurs. Je préfère les mathématiques! J’ai signé une trêve avec les rats et je ne le regrette pas. Tu devrais les voir! Les rats sont de sacrés blagueurs! Je vais leur demander de venir faire peur à la maîtresse. Crois-moi, ce sera une grande farce! Une farce inoubliable! Le jour suivant est un mercredi. Monsieur Chat reste introuvable. Maman n’est pas inquiète. – Ce chat montrera le bout de son nez à la minute où il aura faim, dit-elle. À l’heure du goûter, Julien entend miauler sous la fenêtre de la cuisine. Il se précipite pour ouvrir. Aussitôt, une boule de poils roux atterrit  sur le carrelage. Monsieur Chat est tout ébouriffé. Il semble très content de lui. – Mission accomplie! déclare t-il. J’ai prévenu mes amis rats qui ont prévenu leurs amis qui ont prévenu leurs amis…tous les rats du pays se sont donnés rendez-vous dans ton école!

……

IMG_lesratsdemonsieurchat3.jpg

      Chapitre 3: L’invasion des rats

 

Jeudi matin : la cloche sonne le début des cours. Madame Pocton lance des menaces parce qu’on chahute dans les rangs. Rien ne semble distinguer cette journée d’une autre. Pourtant le plan de Monsieur Chat est en marche. La première heure de classe se passe normalement. Puis une petite fille pousse un cri perçant : – Un rat ! Un rat dans mon casier! Bientôt les enfants voient des rats partout… sur l’étagère… dans la corbeille à papier… sous le bureau de la maîtresse! Les enfants paniquent. La maîtresse tape des mains : – Nous allons nous ranger et sortir calmement! Julien lève le doigt.  Il regarde  Madame Pocton comme si ses vêtements étaient en train de prendre feu. – Ce n’est pas le moment… Commence Madame Pocton. Puis elle baisse les yeux et hurle. Un rat se cramponne aux plis de sa jupe. Les rats font une grande fête dans l’école! Ils envahissent les classes, se répandent dans la cour. Ils grignotent les livres et même le cahier de la maîtresse. Ils dansent la java sur les tables puis organisent un cirque! Les plus hardis des rongeurs utilisent le rebord du tableau noir comme plongeoir acrobatique. Ils se transforment en rats volants sous les encouragements… Couic! couic! couic! hourra! On est obligé de fermer l’école. Les enfants sont libérés avant le déjeuner. Étrangement, Julien ne se sent pas très fier de lui. À peine rentré à la maison, le garçon s’affale devant un jeu vidéo. Il ignore les miaulements de Monsieur Chat. Il essaie de se concentrer sur l’écran. Mais Monsieur Chat rôde sous la fenêtre. Il pousse des appels déchirants. Julien finit par éteindre la console et rejoint son ami dans le jardin. Monsieur Chat est très excité : – Alors? on a réussi? – Je ne sais pas si notre farce… murmure Julien. – On n’a pas réussi? s’inquiète aussitôt Monsieur Chat. – Cette farce n’est pas amusante, décide enfin Julien. Les rats saccagent tout. Nous devons trouver un moyen pour débarrasser l’école! Monsieur Chat réfléchit, réfléchit… il est désolé que la farce ait mal tourné. – Je crois, commence-t-il prudemment, que les rats ont peur du feu… Julien refuse tout net. – Non! non! non! Nous n’allons pas  brûler l’école en plus! – Je me sens un peu dépassé par la situation, avoue Monsieur Chat. Tu devrais parler à la maîtresse. – Mais elle va me gronder! proteste Julien. Madame Pocton est une vraie  sorcière! Monsieur Chat essaie de raisonner le garçon : – Écoute moi une dernière fois. Car je le reconnais, je n’ai pas toujours été à la hauteur. Je suis nul en mathématiques, nul pour chasser les rats. Cependant, il y a une chose que nous autres, matous, savons très bien faire: nous détectons les sorcières. Crois-moi, ta maîtresse n’est pas une sorcière. Parole de chat! – Quand j’utilise le mot sorcière, précise Julien, je n’imagine pas que Madame Pocton vole sur un balai! Je veux dire qu’elle est sévère, que ça lui fait plaisir de donner du travail aux enfants… Mais Monsieur Chat n’écoute plus. Ses yeux s’arrondissent comme des soucoupes. Il regarde par dessus l’épaule de Julien et semble pétrifié. – En parlant de maîtresse… murmure-t-il, retourne toi julien. Julien obéit. Pendant deux secondes, son cœur s’arrête de battre. La maîtresse se tient derrière la barrière du jardin. Elle observe les deux amis avec un étrange sourire.

……

IMG_lesratsdemonsieurchat4.jpg

      Chapitre 4: Le secret de Madame Pocton

 

De la main, Madame Pocton fait signe à Julien et Monsieur Chat. – Auriez-vous quelque chose à me dire vous deux? – Que… que… qu… Bégaye Julien. – Petit Julien, dit Madame Pocton sur un ton de miel, parle-moi et soulage ta conscience. Alors Julien commence à raconter. Les mots sortent de sa bouche sans effort. Julien n’a jamais été aussi bavard, surtout avec une maîtresse. Mais le pire, c’est qu’il ne parvient plus à s’arrêter. Il dit tout, dans les moindres détails. Quand il a fini, Madame Pocton se frotte le menton. – Ainsi, tu sais parler aux  chats, murmure t-elle. Je m’en doutais depuis le début. – Vous vous en doutiez? s’étonne Julien. – Oui, dit la maîtresse, car moi aussi j’ai un secret à te révéler… bien-sûr, je ne voudrais pas t’effrayer… Disons que j’ai certains pouvoirs… Affolé, Julien recule. – Alors vous êtes vraiment… une sorcière! s’exclame t-il. Mais Monsieur Chat a dit… Monsieur Chat se ratatine dans un coin du jardin. Il laisse échapper un miaulement minable : – Ce n’est pas ma faute! Je ne détecte que les méchantes sorcières! Celle-ci doit être gentille… – Effectivement, je suis très gentille! gronde la maîtresse. Je suis une très gentille sorcière! Et grâce à mes pouvoirs, je sais comment déloger les rats! Mais j’ai besoin de toi, Julien. Nous allons inventer une formule magique ensemble! La maîtresse sorcière commence : – Plus de pattes ni queues… C’est au tour de Julien. Il jette un regard perdu à Madame Pocton. – Lance-toi! encourage-t-elle. Trouve une phrase, quelque chose qui rime. Tu peux y arriver! – Les rats rentrent chez eux, complète timidement Julien. – Par ces mots sorciers, continue la maîtresse, j’ordonne aux envahisseurs de filer. Julien s’enhardit et achève la formule tout seul : – Par ces mots enchantés, l’école est libérée! – Vive la maîtresse! conclut Monsieur Chat. Madame Pocton s’exclame : – Bravo! Ce garçon a le sens de la rime! Quant au chat… Mais elle préfère ne pas finir sa phrase. Elle agite son doigt sous le nez de Julien. – Je ne veux plus jamais entendre que tu ne comprends rien à la poésie! Bon! Assez de compliments! Passons à l’action! Tu dois retourner dans l’école et réciter la formule magique. La maîtresse tend à Julien un petit sac rempli d’une poudre argentée. – Ceci tiendra les rats à distance. Mais attention! Cette poudre magique te protègera pendant trois minutes seulement. – Et si j’oublie la formule… s’inquiète Julien. – Mon petit Julien, dit la maîtresse, il fallait réfléchir avant d’inviter les rats. Désormais, tu es le seul à pouvoir nous sauver. Suis mes conseils et tu  réussiras!

……

IMG_lesratsdemonsieurchat5.jpg

      Chapitre 5: Julien passe à l’action

 

Sur le chemin de l’école, Julien croise Caroline, la chef des chipies. Elle tourne en rond avec son vélo. Julien baisse les yeux. Pourvu qu’elle ne lui adresse pas la parole! – Salut! dit Caroline. Où tu vas? – Et toi? Où tu vas? répète Julien. – Je me promène, répond Caroline. Et toi? Elle pédale lentement derrière Julien. – J’ai un truc à faire à l’école, marmonne-t-il entre ses dents. Caroline est impressionnée. – Waouh! Il y a plein de rats là-bas! – On ne t’a pas demandé de venir, signale Julien. Bon…ben, salut… Caroline continue : – Et c’est quoi ce truc que tu dois faire? Julien se met en colère. – Laisse-moi tranquille! Mais l’heure n’est plus aux disputes. Les enfants approchent de l’école. La grille s’ouvre devant eux comme si une force invisible les invitait à entrer. La maîtresse a bien préparé son coup! De l’autre côté, dans la cour, règne un véritable chaos. Ça grouille de rats. Julien sort le petit sac. Il jette quelques grains de poudre argentée. Les rats s’écartent. Il avance prudemment. Fascinée, Caroline descend de vélo et suit son camarade. Grain après grain, les enfants se tracent un chemin jusqu’au centre de la cour. Caroline agrippe les épaules de Julien. – Partons, chuchote t-elle, où les rats vont nous dévorer tout cru! – J’ai encore assez de poudre, répond Julien. Il essaime les derniers grains  alentours. Aussitôt les rats reculent. Julien a trois minutes pour agir. Il faut réciter maintenant! Il ouvre la bouche… Et pendant de longues secondes reste la bouche ouverte… Le trou de mémoire a encore frappé! Julien n’est jamais parvenu à réciter une poésie. Madame Pocton le sait. Comment a-t-elle pu croire qu’il réussirait avec une formule magique? Julien a été bien bête d’écouter la maîtresse. Et la maîtresse a été bien bête de lui faire confiance! Les rats regardent les enfants avec de petits yeux brillants. La poudre argentée aura bientôt cessé d’agir… Julien voit avec horreur l’armée des rats qui se prépare à l’attaque. On dirait un méli-mélo de pattes et de queues… Et, soudain, il se souvient! Julien entonne la formule : –  « Plus de pattes ni de queues, Les rats rentrent chez eux. » Le résultat est immédiat. Une vague de panique parcourt l’assemblée des rats. – « Par ces mots sorciers, J’ordonne aux envahisseurs de filer. Par ces mots enchantés, L’école est libérée! » Les rats s’enfuient. Ils abandonnent les classes, le préau, la cour. Julien récite plusieurs fois, quand brusquement il perd l’équilibre. Dans sa fuite, un gros rat a percuté ses jambes. Julien tombe. Les rats en profitent. Ils encerclent le garçon. C’est oublier Caroline! Elle a bien compris la méthode pour effrayer les rongeurs. À son tour, elle prononce les paroles magiques. Les assaillants détalent sans demander leur reste. Julien se relève. Ensemble, les enfants répètent la formule jusqu’au moment où le dernier rat a quitté l’école. Ce jour-là, on a vu des hordes de rongeurs qui traversaient la ville sans se retourner. Ils se sont enfoncés dans les bois. On n’en a plus entendu parler.

……

IMG_lesratsdemonsieurchat6.jpg

      Chapitre 6: incorrigible Monsieur Chat

 

Depuis l’affaire des rats, Monsieur Chat a mis au point d’autres projets. De grands projets! Mais Julien semble moins disposé à écouter. Julien a beaucoup changé. Il parle de nouveau à Saïd. Il est devenu copain avec Caroline. – Caroline est plutôt sympa quand on la connaît, explique Julien. En plus elle est au courant de mes aventures! Personne ne me croirait si je racontais comment j’ai chassé les rats. Personne, sauf Caroline. Parce que Caroline était là. Elle m’a aidé. C’est comme si nous partagions un secret… Un soir, Julien rentre avec son carnet de note. La maîtresse a écrit : « Des efforts en français, gros progrès en poésie. » Julien est de bonne humeur. Monsieur Chat saisit l’occasion. – J’ai un super plan! annonce-t-il. Nous allons creuser un tunnel jusqu’à ta classe. On s’introduira pendant la nuit pour invoquer les esprits. De cette manière, nous découvrirons si des fantômes rôdent à l’intérieur de l’école… Et pourquoi pas mettre l’école sur orbite, histoire de prendre des vacances dans l’espace! Il nous faudrait de bons pétards… – J’espère que tu plaisantes! dit Julien. – Mais pas du tout, proteste Monsieur Chat, je connais… Julien lui coupe la parole: – Je ne veux pas savoir. Monsieur Chat pique une crise de jalousie. – Tu ne t’intéresses plus à moi! Tu m’oublies! La maîtresse a dû te jeter un sort… ou peut-être Caroline la chipie! Maintenant je connais le secret des filles. Ce sont toutes des sorcières! – Monsieur Chat! s’exclame Julien. Comment pourrais-je t’oublier, toi et tes idées farfelues? Ainsi les filles sont des sorcières? D’accord pour Madame Pocton! Mais toutes les filles… Hi  Hi Hi! Julien se bidonne. Il continue : – Et le tunnel sous l’école! Ha Ha Ha! Monsieur Chat lui-même commence à trouver ça drôle : – J’avoue que l’école sur orbite est une idée assez folle! Les deux amis éclatent de rire. Julien rit tellement que des larmes roulent sur ses joues. Il ne parvient plus à s’arrêter. – C’est l’effet super matou! constate joyeusement Monsieur Chat. Décidément, Monsieur Chat est unique. Il n’en existe pas deux comme lui! Cela vaut peut-être mieux ainsi…

FIN

conte, histoire pour enfants

par Anna Coquelicot pour COQUELICOT ET COMPAGNIE

Accédez à la version audio : LES RATS DE MONSIEUR CHAT sur Radio Coquelicot

 

Publicités

7 réflexions au sujet de « Les rats de Monsieur Chat »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s