Le lutin teigneux

lelutinteigneux1.jpg

Chapitre 1 : Vacances en famille

Allez hop! Tout le monde en voiture, la famille au grand complet! Nous partons pour un long voyage. Oui, un très long voyage…

Le petit frère pleure. C’est agaçant un bébé aussi bruyant. Ma grande sœur Rose prend toute la place. Je la pousse. Elle me pince. Papa et Maman sont énervés. Pour la dixième fois, Maman gronde :

– Rémi, tiens-toi tranquille!

Je proteste :

– C’est pas moi!

Ma sœur reprend en écho :

– C’est pas moi, non plus!

Nous sommes tous impatients d’arriver à destination.

Aujourd’hui, nous partons en vacances chez Mamie! J’adore Mamie! Et j’adore les vacances!

Quand nous arrivons, Papa et Maman se plaignent: Ils sont épuisés. Je ne comprendrais jamais les adultes. Moi, je n’ai pas le temps d’être fatigué! Je pense déjà à Zozo, le lapin de Mamie.

Avec un bon sourire, Mamie dépose un baiser sur mon front.

– Nous irons nourrir Zozo tout à l’heure, promet-elle.

Ma sœur est pressée de revoir Mélanie, sa super copine. Mélanie habite la maison d’à côté. Elle a le même âge que Rose.

On s’amuse bien avec Mélanie. Ensembles, nous jouons sur la place du village, nous faisons du vélo. Nous allons traîner du côté de la maison interdite…

À la sortie du village, il y a une bâtisse abandonnée. Mélanie dit qu’elle est hantée. Personne n’a le droit d’y entrer.

Cette maison nous intrigue beaucoup…

……

lelutinteigneux2.jpg

chapitre 2 : Une histoire de Lutin

Un soir, j’interroge Mamie :

– Pourquoi on n’a pas le droit d’entrer dans la maison abandonnée?

– À cause des petits hommes, répond Mamie.

J’écarquille les yeux.

– Cette maison existait bien avant la mienne, raconte-t-elle. Elle appartient aux lutins. Les lutins n’aiment pas être vus par les humains. Et surtout, ils détestent les surprises. Si tu tombes nez à nez avec un lutin, c’est qu’il ne s’y attend pas. Alors, il faut dire :« Petit homme, je t’ai eu,maintenant sort de ma vue! »Avec cette formule, il te laissera tranquille. Sinon, les lutins se vengent de ceux qui les dérangent. Mais attention! Ils sont très malins. La formule marche seulement devant un lutin surpris. Et un petit homme se laisse rarement surprendre une seconde fois.

Maman nous interrompt :

– Il est tard! Au lit!

J’enfile mon pyjama. Je me glisse sous les draps. Mais l’histoire de Mamie continue de me trotter dans la tête. Maman s’apprête à éteindre la lumière. Je demande :

– Est-ce que les lutins existent?

– Drôle de question! s’étonne Maman.

J’explique ce que Mamie a dit au sujet de la maison abandonnée.

Maman lève les yeux au ciel.

– Et tu crois au lutins, un grand garçon comme toi?

Je continue :

– Les lutins n’ont pas l’air très gentils…

– Il n’y a pas de lutins, coupe Maman. Mamie est fortiche pour raconter des histoires, mais ce ne sont que des histoires! Vous pouvez dormir sans crainte.

Avant de fermer la porte, elle ajoute :

– Et tenez-vous éloignés de la maison abandonnée.

– Pourquoi si les lutins n’existent pas? Intervient Rose.

– Parce que cette maison est dangereuse, soupire Maman. Elle n’est pas entretenue. Les murs menacent de s’écrouler. Vous pourriez vous faire très mal!

Maman quitte la pièce. Rose chuchote :

– Attention! Les lutins vont peut-être venir te voir, cette nuit… »

– Arrête!

Derrière la porte, on entend :

– Chuuuttt…

……

lelutinteigneux3.jpg

chapitre 3 : La maison abandonnée

Rose est très intelligente. Elle me fait tout le temps des farces. En plus, Elle aime bien commander. Par exemple, ce matin, elle a décidé de jouer à cache-cache. Mélanie trouve que c’est une bonne idée. Mélanie est toujours d’accord avec ma sœur.

Rose compte les yeux fermés.

Je cours pour m’éloigner le plus possible. Je suis décidé à trouver une bonne cachette. Voyons… derrière le mur du cimetière? Trop facile. J’avance encore un peu. La maison abandonnée se dresse à quelques mètres de moi. Voilà une super cachette! Mais on n’a pas le droit…

Lutins ou pas lutins, la maison m’intrigue toujours autant. Je m’approche prudemment.

La porte semble entrouverte. Je pousse, juste un peu, pour voir. La porte pivote en grinçant. Je franchit le seuil. Il fait sombre à l’intérieur. Je ne vois pas où je mets les pieds. Je trébuche et m’étale à plat ventre! J’essaie de reprendre mon souffle. Je vais me relever, quand…

Le nez au ras du sol, je distingue deux petits points brillants. Ce sont des yeux. Un petit homme me regarde fixement. Il marmonne des mots que je ne comprends pas. Il s’agite et entreprend de détaler. Vite! Tellement vite! En une fraction de seconde, le lutin a disparu!

……

 lelutinteigneux4.jpg

Chapitre 4 : Il faut toujours écouter ses parents.

Je sors de la maison en courant. Je retrouve Rose et Mélanie sur la place du village. Les filles ont fini de jouer à cache-cache. Elles discutent au soleil.

– Tu étais où? demande Rose. On t’a cherché partout!

Je hausse les épaules. J’ai envie de rentrer. D’ailleurs, c’est bientôt l’heure du goûter.

À la maison, le petit frère fait la sieste. Maman en profite pour se reposer. Rose est restée au jardin avec Papa. Ils nourrissent Zozo. Je me glisse vers Mamie qui joue aux mots-croisés.

Je demande :

– Comment se vengent les lutins?

– Ce serait long à expliquer, répond Mamie. Ils ont plus d’un tour dans leur sac.

J’insiste :

– Mais comment?

Mamie me regarde dans les yeux :

– Mon petit Rémi! Tu as l’air vraiment soucieux! Je ne voulais pas t’effrayer. C’est seulement une histoire que me racontaient déjà mes parents quand j’avais ton âge

Je murmure :

– J’ai vu un lutin aujourd’hui…

– Et où as-tu vu un lutin? s’inquiète Mamie.

– Dans la maison abandonnée…

La voix de Maman retentit derrière nous :

– J’ai bien entendu? Dans la maison abandonnée?

À ce moment, Papa et Rose rentrent du jardin. Maman fait les gros yeux à Rose.

– Ton frère m’apprend que vous avez désobéi! Je vous avez interdit d’aller à la maison abandonnée!

– Je n’ai rien fait! Conteste Rose. Je suis restée tout le temps avec Mélanie!

Maman examine mon visage.

– Et toi?

Je baisse les yeux. Je n’ai pas besoin de répondre. Maman a compris.

Elle se tourne à nouveau vers ma sœur.

– Tu as laissé Rémi tout seul? Je t’avais demandé de le surveiller!

Pour ne rien arranger, le petit frère se met à pleurer. Maman pousse un long soupir.

– J’ai déjà assez de travail avec le bébé! Rémi, tu es un grand garçon, maintenant. Je dois pouvoir compter sur toi!

Papa intervient :

– Vous êtes punis! Dans votre chambre jusqu’au dîner!

Têtes basses, nous regagnons la chambre.

Je m’allonge sur le lit avec une BD. Rose rumine dans son coin.

– C’est ta faute, dit-elle. J’en ai assez de devoir surveiller un gros bébé comme toi!

……

Lelutinteigneux5.jpg

Chapitre 5 : Vengeance!

On ne peut imaginer plus mauvaise soirée : Grondé! Puni! Grand garçon ou gros bébé, je ne sais plus.

J’espère que, demain, les choses iront mieux. Et bien, non! Le lendemain, c’est pire!

Je suis réveillé par des cris. Je saute du lit. En pyjama, je descends dans le jardin.

Mamie se tient devant la cage à lapin. Elle n’est pas contente. La porte de la cage est restée ouverte pendant la nuit. Zozo s’est enfui.

Pas de temps à perdre, Il faut retrouver Zozo!

Je file m’habiller. Bizarre! Mes paires de chaussettes ont disparues. J’enfile les baskets sans chaussettes.

Dans la cuisine, Rose finit son petit déjeuner. Un bol de céréales m’attend sur la table. À la première cuiller, un goût horrible envahit ma bouche. Le lait est salé!

Maman fronce les sourcils.

– J’aurais confondu le sel avec le sucre?

Tout va de travers! Les chaussettes, les céréales… Et surtout Zozo…

– C’est peut-être les lutins qui se vengent, suggère Rose, dès que Maman a le dos tourné.

Elle réfléchit quelques secondes.

– Tu devrais leur faire un cadeau…

– Pourquoi? Quel cadeau?

– Ton goûter par exemple, dit Rose. Tu vois la pierre plate au fond du jardin? Si tu laisses ton chocolat dessus, les lutins viendront le manger. Et pour te remercier, ils arrêterons peut-être de t’embêter.

Je ne sais pas trop si je dois faire confiance à Rose.

Ma sœur hausse les épaules.

– J’essaie seulement de t’aider.

Nous cherchons Zozo toute la matinée. Zozo est introuvable. Nous sommes très tristes.

J’ai même un peu pleuré. Rose ne s’est pas moquée.

A l’heure du goûter, je décide d’écouter ma grande sœur. Je dépose ma barre de chocolat sur la pierre plate au fond du jardin.

……

lelutinteigneux6.jpg

Chapitre 6 : Le lutin

Je guette la venue des lutins un long moment, en vain. Ils me fatiguent, ces abrutis de lutins! Je préfère continuer à chercher Zozo.

La nuit tombe, sans nouvelles du lapin. La maisonnée s’endort.

Je n’arrive pas à trouver le sommeil. Trop de questions tournent dans ma tête. Les lutins se sont-ils amusés à voler mes chaussettes? Saler mes céréales? Ouvrir la cage à lapin? Ont-ils seulement accepté mon cadeau? Et pourrais-je récupérer Zozo après?

Silencieusement, je me faufile jusqu’au fond du jardin. Et là… Surprise! Un petit homme attend sur la pierre plate, à la place du goûter. Un bonnet rouge, des yeux perçants, je reconnais le lutin de la maison abandonnée.

– Je n’ai pas eu mon chocolat! déclare-t-il d’un air sévère.

Je proteste :

– Je t’en ai apporté!

Le lutin tape du pied.

– C’est ta sœur qui l’a mangé! Je pense que nous devrions punir cette vilaine farceuse. Réfléchis bien Rémi. Je te laisse choisir la punition.

Je ne réfléchis pas. Je réponds aussitôt :

– Je veux que ma sœur soit transformée en carotte!

Et comme j’ai commencé, je ne peux plus m’arrêter.

– Je veux que mes parents soient transformés en brocolis et mon petit frère en haricot vert!

– Le tour est joué! conclut le lutin.

Puis il disparaît aussi rapidement que la première fois.

Soudain, je pense à Zozo. Et si Zozo se cache dans la maison… Zozo, le lapin, adore manger carottes et brocolis.

Je me précipite à l’intérieur. J’appelle Maman. Personne ne répond.

Mais que vois-je dans un coin de la cuisine? Le lutin est en train de tendre une énorme carotte à Zozo!

– Arrête!

Le lutin dit :

– Bon appétit, Zozo!

Je gémis :

– Je veux mes parents…

Le lutins se moque :

– Comment? Un grand garçon comme toi n’a plus besoin de parents! On dirait un bébé quand tu pleures!

Je suis furieux. Je m’exclame :

– Je ne suis pas un grand-garçon-qui-n’a-plus-besoin-de-parents et je ne suis pas un bébé! Je suis moi! Et ce que je veux, moi, c’est revoir Papa, Maman, Rose et le petit frère!

Le lutin hésite. Il n’en croit pas ses oreilles : Je lui ai tenu tête!

Or un lutin surpris ne résiste pas à la formule que Mamie m’a apprise…

Aussitôt, je récite :

« Petit homme, je t’ai eu,

Maintenant, sort de ma vue! »

– Scagneugneu! rage le lutin, je déteste annuler un sort!

Il se frotte le menton et marmonne:

– Demain tu retrouveras ta famille comme si rien ne s’était passé. Mais ne t’avise plus jamais de remettre les pieds dans ma maison!

Sur ces mots, le petit homme décampe.

Je me retrouve seul avec Zozo et une carotte géante. Je saisis le lapin et je cours l’enfermer dans sa cage. Soudain, je me sens fatigué. Mes jambes sont flagadas. Je m’endors sur place.

……

lelutinteigneux7.jpg

Chapitre 7 : Le réveil

Plus tard, j’entends des voix. J’ouvre les yeux. Mamie et Rose m’examinent avec inquiétude.

– Zozo! Tu as retrouvé Zozo! s’exclame Rose.

Mamie semble soucieuse :

– Tu as passé la nuit dans le jardin?

elle pose une main sur mon front.

– Tu as de la fièvre.

Papa et Maman nous ont rejoint. Papa me prend dans ses bras. Il me porte jusqu’à mon lit. Maman téléphone au médecin.

Je grelotte sous les couvertures. La porte de la chambre s’ouvre doucement… Ah non! Pas elle! Rose entre. Je lui tourne le dos.

– Tu vas mieux? Commence Rose.

Je marmonne :

– C’est toi qui as volé mon goûter?

Ma sœur laisse échapper un petit rire.

– Tu ne crois plus aux lutins? Bien sûr, gros bêta! J’ai mangé le chocolat! Et j’ai aussi caché tes chaussettes…

Je me sens vexé.

– Et le sel dans les céréales?

– Je t’ai fait une farce! s’exclame Rose.

Une dernière question me brûle les lèvres :

– Et Zozo?

Cette fois ma sœur proteste.

– J’aime Zozo autant que toi. Jamais je ne le laisserais s’échapper!

Rose se glisse près de moi.

– Merci d’avoir ramené Zozo, dit-elle.

Et elle dépose sur ma joue un petit bisou.

FIN

conte, histoire pour enfants

Par Anna Coquelicot pour COQUELICOT ET COMPAGNIE

 

Publicités

7 réflexions au sujet de « Le lutin teigneux »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s