L’arbre dans la maison – Une farce de Noël

Dehors, il fait si froid. Le vent souffle. Il ne neige pas encore, mais la pluie est glaciale. Toby chauffe ses vieux os devant le poêle à bois.

« Existe-t-il meilleur au monde que la chaleur d’un foyer paisible? » songe le chien.

Enfin, paisible… c’est vite dit! Les chatons ont décidé de perturber la sieste. Pile-poil est très excité. Les mots se bousculent dans sa bouche :

– Un arbre… Il y a un arbre…

– Un arbre a poussé dans la maison! complète Rase-motte.

Toby ouvre un œil qu’il referme aussitôt.

– Explique-nous Toby! Dis, tu peux nous expliquer? supplient en chœur les chatons.

– Plus tard, marmonne le chien.

Devant tant de paresse, Pile-poil suggère :

– On pourrait demander à Mérinos!

l'arbredanslamaison1

Le gros lapin est d’une humeur plus bavarde :

– Un arbre au milieu du salon? Êtes-vous sûrs mes chatons? Hum… Ça sent le roussi… ah non! Je confond avec l’année dernière… un problème de guirlande électrique, passons… Non, je dirais plutôt : Ça sent le sapin!

– Oh oui! confirme Rase-motte. Il s’agit bien d’un sapin!

Le lapin prend un air mystérieux :

– Ça commence toujours par un sapin…

Les chatons sont subjugués.

– Et après?

– Après, dit Mérinos, les pieds de la table prennent racines. Des herbes folles poussent entre les lames du parquet. On remarque qu’une chaise a fleuri… Et en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, le lierre a grimpé jusqu’au plafond! Vous ne comprenez pas ce qui se trame ici, n’est-ce pas? Bien-sûr, Vous êtes trop jeunes. Alors laissez-moi vous expliquer : La maison retourne à l’état sauvage! Et là, mes petits amis, fini la rigolade! Ne comptez plus sur des gamelles bien remplies! Il nous faudra chasser pour survivre…

Les chatons atteignent le comble de l’excitation.

– Est-ce que tu sais chasser, Mérinos? Qu’est-ce que tu chasses?

Le gros lapin roule des yeux :

– Je ne voudrais pas vous effrayer. Vous verrez le moment venu. En attendant, je vais vous confier une mission : Vous allez explorer la maison dans ses moindres recoins. Si le canapé bourgeonne, prévenez-moi! Cherchez les jeunes pousses et les traces de chiendent … Je veux un rapport complet à la fin de la journée!

Pile-poil et Rase-motte partent en quête d’herbes folles, sans succès. En se glissant sous un lit, ils découvrent un autre type de vie sauvage : On dirait des nuages filandreux qui jonchent le sol… Les chatons ne résistent pas. Ils sautent parmi les mystérieux nuages… Atchoum! Ça pique le nez, en plus! Pile-poil et Rase-motte s’amusent tellement au royaume de la poussière, qu’ils en oublient leur mission.

Une surprise les attend au salon. Des boules colorées sont apparues sur le sapin. Les chatons n’ont jamais rien vu d’aussi scintillant. Comprenant l’urgence de la situation, ils filent avertir Mérinos et s’égosillent :

– L’arbre a donné des fruits!

– C’est la fin du monde civilisé! prédit sombrement le lapin.

Pile-poil se demande à quoi va ressembler la vie sauvage. Un peu d’action ne serait pas pour lui déplaire. Rase-motte est moins hardi. Il se blottit contre son frère avec un miaulement apeuré.

l'arbredanslamaison2

Toby observe la scène d’un œil navré. Il finit par intervenir :

– Mérinos, arrête! Tu terrorises le petit!

– Et la magie de Noël? rétorque le lapin. Si on ne peut même plus s’amuser…

Le chien soupire :

– Mes chatons, ce vieux farceur vous fait marcher. Papa et Maman sont allés chercher un sapin que nos petits maîtres ont décoré. Aujourd’hui, nous préparons une grande fête! Réjouissez-vous car, bientôt, vous connaîtrez votre premier Noël!

– Amour, paix et joie aux hommes et aux bêtes de bonne volonté! clame Mérinos.

– Tu progresses, commente Toby.

Mais le lapin n’a pas fini :

– Comme vous êtes de bons petits chatons, je vais vous raconter une histoire de Noël… celle de l’incendie! Tu te souviens, Toby? Heureusement, tout s’est bien terminé… Allons! Ne faites pas ces têtes! Il y a une morale à cette histoire, basée sur ma propre expérience : évitez de jouer avec les prises… Une étincelle est si vite arrivée! Et, surtout, NE GRIGNOTEZ JAMAIS LA GUIRLANDE ÉLECTRIQUE!

FIN

l'arbredanslamaison3

Par Anna Coquelicot pour COQUELICOT ET COMPAGNIE

Publicités

12 réflexions au sujet de « L’arbre dans la maison – Une farce de Noël »

  1. Que tes histoires sont adorables, Anna, j’en redemande…
    L’arbre qui pousse, la maison qui devient une jungle et les petits chatons transformés en chasseurs 😀
    Tu es en avance sur Noël mais c’est la fête dans mon cœur, merci pour ce moment de magie

    1. Merci! C’est vrai Je suis un peu en avance par rapport au jour J (ou plutôt N), mais comme dans l’histoire, il est surtout question de préparer la fête, j’ai pensé qu’à seulement 20 jours de Noël cette petite farce correspondait au moment.

      1. Disons que c’est plutôt moi qui suis en retard 😀
        Le temps passe trop vite et, effectivement, Noël est à nos portes.
        Ta belle histoire le prépare si bien, j’espère qu’il y en aura une autre avant le jour N

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s